2011, une année ou il n'aurait rien du se passer ou presque

Je vais essayer de vous faire partager par les quelques récits qui vont suivre ma passion pour le cyclotourisme et les longues distances.

 

Comme j'ai souvent tendance a me répéter, on commence par faire de la compétition puis des cyclosportives et on termine souvent par le cyclotourisme. Avec l'âge on roule de moins en moins vite mais de plus en plus longtemps; il ne faut pas en avoir honte et se faire a cette logique.

J'avais donc terminé ma saison 2010 en ayant atteint mon objectif à savoir : Obtenir le brevet de randonneur 5000. [Pour ceux qui ne le savent pas, il suffit tout simplement d'homologuer sur 4 ans 1 "flèche Véloccio" c'est a dire avoir parcouru au minimum 360 km en 24 heures continu et avoir 3 machines dans le même temps à l'arrivée", 1 BRM (Brevet Randonneur Mondiaux) de 200 km , 300 km , 400 km , 600 km et 1000 km ; plus un PBP (Paris Brest Paris ) en moins de 90 heures].
Et comme ceci ne représente pas 5000 km il faut compléter avec d'autre BRM de 400 , 600 , ou 1000 ou des Flèches de France obtenu en médaille or ou argent...

A savoir le diplôme est nominatif et numéroté. Depuis sa création en 1961 cette distinction est mondiale j'ai obtenu le N° 1518.

Donc pour 2011 je n'avais plus d'objectif précis

La suite (cliquez SVP)